amortissement exceptionnel

À quoi peuvent servir les amortissements exceptionnels ?

 

Qu’est-ce que les amortissements exceptionnels ?

Les amortissements exceptionnels (voir la définition de compta-facile) font partie d’un dispositif d’incitation fiscale. Certains biens peuvent être amortis de manière accélérée. Ceci offre la possibilité aux entreprises de bénéficier d’une déduction très importante dans un laps de temps très court après l’acquisition du bien.

Les amortissements exceptionnels concernent les biens suivants :

  • La robotique dans les PME ayant été acquise entre le 1er octobre 2013 et le 31 décembre 2016 avec une durée d’amortissement de 24 mois
  • Les imprimantes 3D dans les PME au sens communautaire avec une acquisition entre le 1er octobre 2015 et le 31 décembre 2017 pour une durée d’amortissement de 24 mois

Auparavant, les logiciels et les sites internet étaient inclus dans les amortissements exceptionnels, mais ceci n’est plus applicable depuis le 31 décembre 2016. Les logiciels et sites internet pouvaient être amortis sur 12 mois, toutefois une déduction exceptionnelle de 40% est prévue pour les logiciels achetés en 2017 sous certaines conditions.

 

Les avantages d’un amortissement exceptionnel

 

Les amortissements exceptionnels offrent de nombreux avantages à une entreprise. Le principe est simple. Plus une entreprise investit dans des biens considérés par les amortissements exceptionnels, plus elle pourra faire baisser son résultat imposable. De plus, l’entreprise bénéficiera d’une réduction des impôts sur les sociétés.

Ce cadeau fiscal a plusieurs objectifs :

  • Favoriser certaines entreprises telles que les PME
  • Augmenter l’acquisition de certains biens précis tels que les imprimantes 3D et la robotique
  • Relancer l’investissement auprès des entreprises
  • Réduire la dépréciation de valeur d’une immobilisation dans le temps grâce à l’amortissement exceptionnel

Les entreprises ont donc tout à gagner en utilisant l’amortissement exceptionnel si elles ont acquis des biens éligibles.

 

Comment fonctionne l’amortissement exceptionnel ?

 

Un bien peut être amorti de deux façons différentes :

  • L’amortissement linéaire : Cette méthode consiste à amortir chaque année une même part de la valeur du bien
  • L’amortissement dégressif : Cette méthode consiste à amortir rapidement le bien dès le début de son utilisation

De plus, lorsque l’entreprise veut bénéficier d’un amortissement exceptionnel, elle doit effectuer deux enregistrements comptables distincts :

  • Un amortissement qui correspond à la dotation économique
  • Un surplus d’amortissement qui correspond à la dotation exceptionnelle

 

Qu’est-ce que le suramortissement fiscal exceptionnel de 40% ?

 

Outre les amortissements exceptionnels, un suramortissement fiscal exceptionnel de 40% est également disponible aux entreprises qui achètent ou fabriquent des biens spécifiques. Les biens concernés sont les suivants :

  • Tout matériel utilisé par les entreprises industrielles de fabrication ou transformation
  • Les matériels roulants et les logiciels utiles à la réalisation d’une activité de production, transformation, manutention
  • Les matériels de manutention
  • Les matériels de recherche scientifique ou technique
  • Les lignes, installations, les équipements et les câblages des réseaux de communication électroniques en fibre optique non sujets è une aide versée par une personne publique

Ces biens sont éligibles à une déduction fiscale représentant 40% de la valeur du bien.

 

Nos experts comptables vous aident dans l’élaboration de vos amortissements exceptionnels et dans la création d’entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui !