auto-entrepreneur chef d'entreprise

Êtes-vous auto-entrepreneur ou chef d’entreprise ?

 

Saviez-vous qu’il y a plus d’un million d’auto-entrepreneurs en France et plus de 2.5 millions de chefs d’entreprise ? Ceci n’est pas étonnant lorsque l’on sait que plus de 500 000 entreprises ont été créées en 2016. Le lancement d’activité implique le choix d’un statut social et d’une forme juridique. Plus votre entreprise se développera, plus des changements seront obligatoires. Caquineau Expertise vous fournit un petit guide pour vous éclaircir sur l’auto-entreprenariat et la direction d’entreprise.

 

Auto-entrepreneur : Les caractéristiques

 

L’auto-entrepreneuriat s’adresse à toutes les personnes souhaitant devenir micro-entrepreneur à titre principal ou à titre complémentaire, sous certaines conditions. L’auto-entrepreneur est sous le régime fiscal de la micro-entreprise. Pour cela, l’auto-entrepreneur doit :

  • Avoir une immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) s’il est commerçant
  • Avoir une immatriculation au registre des métiers (RM) s’il est artisan
  • Disposer d’une qualification ou d’une expérience professionnelle significative pour certaines activités (bâtiment, coiffure, alimentaire, etc.)
  • Avoir une assurance professionnelle pour certaines activités (bâtiment)
  • Détenir un compte bancaire lié uniquement à l’activité professionnelle
  • Participer à un stage préalable à l’installation (SPI) dans une chambre de métiers pour les activités artisanales

Afin de conserver votre statut d’entreprise individuelle et d’auto-entrepreneur, vous devez respecter des conditions. Votre chiffre d’affaires ne doit dépasser pour l’année 2017 complète :

  • 82 800€ pour les activités de vente de marchandises
  • 33 200€ pour les activités de prestations de services

Les auto-entrepreneurs déclarent et calculent leurs cotisations et contributions sociales en appliquant un taux forfaitaire au chiffre d’affaires réalisé.

 

Chef d’entreprise : Les caractéristiques

 

Un chef d’entreprise, aussi appelé dirigeant d’entreprise, est une personne physique qui gère une entreprise. Un chef d’entreprise n’est pas nécessairement le fondateur de l’entreprise. Il peut :

  • Avoir créé l’entreprise est donc être le dirigeant fondateur de la société
  • Ne pas avoir fondé l’entreprise et être le dirigeant propriétaire de l’entreprise, soit par rachat ou par héritage
  • Être désigné pour ce poste, car il possède une partie majoritaire du capital de l’entreprise
  • Être désigné par les instances représentatives des propriétaires de l’entreprise

Le chef d’entreprise a le choix entre deux statuts : assimilé salarié ou travailleur non salarié (TNS). Le choix du statut social diffère en fonction de la forme juridique de l’activité de l’entreprise : SARL, SAS, micro-entreprise, entreprise individuelle, etc..

 

Auto-entrepreneur ou chef d’entreprise ?

 

Entre l’auto-entrepreneur et le chef d’entreprise, les différences sont parfois minces. L’auto-entrepreneur peut facilement basculer vers la fonction de dirigeant d’entreprise. Dans le sens inverse, cela serait plus complexe.

Opter pour un régime d’auto-entrepreneur est idéal pour :

  • Le lancement d’une activité
  • Une activité complémentaire

De plus, ce régime est bien plus souple et moins contraignant que d’autres régimes pour le début d’une activité.

Il est fréquent de passer du statut d’auto-entrepreneur à celui de chef d’entreprise. Cela se produit lorsque :

  • Vous souhaitez développer votre activité
  • Vous aimeriez embaucher de nouvelles personnelles ou faire des investissements
  • Vous voulez une meilleure protection de votre patrimoine personnel
  • Vous pouvez vous associer
  • Votre chiffre d’affaires dépasse les limites imposées

Plus votre activité se développe et votre croissance s’accroît, plus vous augmentez vos chances de devenir un chef d’entreprise.

 

Alors êtes-vous un auto-entrepreneur ou un chef d’entreprise ? Tout dépend de votre activité, de votre chiffre d’affaires et de vos évolutions professionnelles.

Contactez nos experts comptables pour en apprendre plus sur les différents statuts d’entreprise et la création d’entreprise.