valeur residuelle

Comment calculer la valeur résiduelle d’un bien ?

Est qualifiée de valeur résiduelle ou valeur nette comptable (VNC) selon le la valeur d’un bien après que celui-ci ait été utilisé. Elle est fréquemment utilisée en économie et en comptabilité. Avec l’aide de cet article, vous saurez tout ou presque du calcul de la valeur résiduelle.

Qu’est-ce que la valeur résiduelle ?

Comme mentionné dans l’introduction, la valeur résiduelle est « la valeur estimée d’une acquisition à l’issue de la période d’amortissement ». En d’autres termes, il s’agit de la valeur monétaire de votre voiture, votre télévision, votre ordinateur ou même votre console de jeux vidéo, une fois que la perte de valeur due à l’utilisation est soustraite.

Attention à ne pas la confondre avec la valeur de marché qui définit le prix de vente moyen du bien sur le marché ou avec la valeur comptable qui aide à faire l’évaluation d’entreprise !

Comprendre et calculer la valeur résiduelle

Lorsque vous achetez un bien, c’est généralement parce que vous estimez que celui-ci vous sera utile pour un certain temps. C’est cette utilité (peu importe celle qu’on lui donne) qui fait qu’on est plus ou moins prêt à acheter un bien. Plus la période d’utilité d’un bien est raccourcie, plus on attribue une valeur monétaire faible à celui-ci.

Prenons le cas d’une brosse à dents. Si vous suivez les recommandations des spécialistes, vous devriez la changer 4 fois dans l’année. La durée de vie d’une brosse à dents est donc de 3 mois. Après 2 mois d’utilisation, la valeur résiduelle de votre brosse à dents est estimée à 1/3 du prix auquel vous l’avez initialement achetée.

En règle générale, plus un bien aura été utilisé, plus sa valeur résiduelle sera basse.

Quel intérêt ?

Outre l’importance du calcul de la valeur résiduelle des biens lorsqu’est fait le bilan des états financiers, celle-ci est un élément crucial des contrats de crédit-bail mobilier et immobilier. Pour rappel, une société de crédit-bail loue le bien ou un espace à une entreprise ou une personne. Au terme de la période de location, l’entreprise ou le particulier a le choix entre arrêter la location, renouveler le contrat ou acheter le bien ou l’espace. La valeur à laquelle est acheté le bien ou l’espace est généralement sa valeur résiduelle.

Les assurances aussi s’en servent tout le temps pour pouvoir déterminer la valeur monétaire d’un bien après que celui-ci ait été détruit. Si votre ordinateur est détruit suite à une inondation, l’assurance vous remboursera sur la base de sa valeur résiduelle soit la valeur avant le sinistre. En s’aidant de tableaux d’amortissement, l’assurance appliquera le taux de dépréciation propre au produit.

Vous souhaitez connaitre la valeur résiduelle de vos biens ?

Nous avons au sein de notre cabinet d’expertise comptable, les tableaux d’amortissement adaptés pour répondre à vos besoins. Contactez-nous et ensemble nous pourrons établir la valeur résiduelle de vos biens.