cashflow

Conseils pour une gestion saine du cashflow en entreprise

Piloter une entreprise sans maîtriser le flux de trésorerie, communément appelé cashflow, équivaut à naviguer sur un bateau sans gouvernail. Vous pourriez y arriver, mais vous en sortiriez épuisé.

La gestion du cashflow est cruciale pour toute entreprise, mais l’est encore plus pour les entreprises en démarrage. Si vous n’arrivez pas à gérer efficacement votre flux de trésorerie au cours de la première année d’existence de votre entreprise, il y a fort à parier qu’elle ne survivra pas à une deuxième année.
Voici les trois éléments clés associés à la gestion du cashflow :
• Les comptes clients : ce qui vous est dû par vos clients
• Les comptes fournisseurs : ce que vous devez à vos fournisseurs
• Les périodes déficitaires
Vous devez tenir compte de ces trois éléments pour obtenir du succès en affaires. Pour ce faire, voici cinq conseils pour améliorer votre gestion du cashflow :

Déterminez votre seuil de rentabilité

Vous devriez être en mesure de savoir à quel moment votre entreprise devient profitable. Pourquoi ? Certainement pas en raison de son impact sur le cashflow. C’est plutôt pour vous fixer un objectif clair qui vous forcera à adopter une saine gestion des flux de trésorerie.

 

Constituez des réserves de trésorerie

Presque toutes les sociétés passent par des périodes creuses. La survie de votre entreprise dépend de votre capacité à naviguer à travers ces périodes déficitaires. Bien entendu, il sera plus facile pour votre entreprise de rester debout en vous constituant un fond de prévoyance.

 

Réclamez ce qui vous est dû le plus tôt possible

Que vous facturiez vos clients selon un terme net de 30 jours ou de 60 jours, tentez de réduire les délais de paiement de vos clients. Selon la taille de votre entreprise, il pourrait être pertinent d’effectuer des actions de recouvrement toutes les semaines.

 

Encouragez vos clients à payer plus rapidement

Lancez un programme de rabais pour paiement accéléré. Par exemple, pour un client important qui vous paie souvent en retard, vous pourriez lui consentir un rabais de 2% s’il paie l’ensemble de ses factures sur réception. Un tel programme vous permettrait de régulariser votre cashflow.

 

Prolongez les délais de paiement à vos fournisseurs

Contrairement au point suivant, tentez de négocier de longs délais de paiement avec vos fournisseurs. Vous pourriez leur proposer des paiements dans les 60 à 90 jours, par exemple. L’objectif est que vos comptes clients soient payés avant que vous n’ayez à débourser pour vos comptes fournisseurs.

 

Conclusion

Tant et aussi longtemps que votre flux de trésorerie sera positif, votre entreprise restera sur ses rails. Les experts de Caquineau-Expertise sauront vous guider dans vos actions visant à assurer une saine gestion de votre cashflow. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toute question.